14 mai 2020

Doit-on comptabiliser les acomptes ?

L’utilisation d’un acompte se révèle particulièrement intéressante lors de la réalisation de missions de longue durée. Très utilisés par les entreprises de conseils ou les prestataires de services informatiques, les acomptes assurent le paiement partiel de la facture finale et soulagent votre besoin de trésorerie. Mais la comptabilisation des acomptes demeure une question complexe en raison de la spécificité de ces factures.

Temps de lecture : 3 minutes

Qu’est-ce qu’une facture d’acompte ?

Un acompte est une somme versée avant la finalisation d’une commande ou d’une prestation de services, mais après le commencement de sa réalisation. Il se distingue en cela de l’avance, qui doit être versée avant même le début de l’exécution. Pour autant, ces deux sommes sont régies par les mêmes obligations comptables, et ce que nous traiterons pour l’acompte sera donc applicable aux avances.

La facture d’acompte devra être rédigée de la même façon qu’une facture normale, tout en mentionnant son caractère spécifique d’acompte. L’objet de la facture ne devra pas forcément décrire la prestation en réalisation mais pourra être rattaché directement au devis ou au bon de commande. L’usage veut que la facture d’acompte soit payable à réception.

Une fois la prestation réalisée, il ne faudra pas oublier de mentionner sur votre facture finale les acomptes déjà versés et de les déduire de la somme TTC due par votre débiteur.

Comment comptabiliser ses factures d’acomptes ?

Nous allons décrire les étapes de comptabilisation d’une facture comme suit :

Il est important de noter avant de commencer que l’acompte ne génère pas de chiffre d’affaires, seule la livraison des biens ou la finalisation de la prestation peuvent le générer. De plus, la TVA collectée lors de l’encaissement de l’acompte devra être régularisée.

Lors de l’émission de la facture d’acompte, nous passerons donc les écritures suivantes :

Puis lors de l’encaissement de l’acompte :

Quelles écritures effectuer lors de l’émission de la facture finale ?

Après réalisation de la prestation, on pourra lors de l’émission de la facture finale comptabiliser l’acompte reçu dans le chiffre d’affaires :

Puis lors de l’encaissement de la facture finale, il suffira de créditer le compte « Clients » (411) du montant du reste à payer et à débiter le compte « Banque » (512) du même montant.

Les écritures comptables maintenant éclairées, TrackPay propose de s’occuper de vos acomptes pour vous permettre de vous concentrer sur votre mission tout en assurant la meilleure relation client qui puisse être, essentielle lorsqu’il s’agit d’acomptes.

Paul

Entrepreneur et membre de l’équipe TrackPay

Dites adieu à vos impayés

Découvrez TrackPay, le service de suivi des factures qui vous protège contre les impayés

Essayer gratuitement

Ces articles peuvent vous intéresser

Soyez le premier à commenter !