8 juillet 2020

BTP : Comment anticiper les impayés ?

Conducteur de travaux, Chef de chantier, Chef d’atelier, Chargé d’affaires, Ingénieur génie civil… Vous êtes confrontés à des retards de paiement et à des impayés ? Le secteur de la construction est un secteur où le délais de paiement des clients sont les plus longs (72 jours en moyenne), générant des problèmes de trésorerie à l’origine d’un quart des faillites.

Temps de lecture : 3 minutes

Selon Euler Hermès, 98% des entreprises du secteur du BTP seraient concernés par la problématique de relances et impayés. Cet article vous permettra d’adopter les bons réflexes pour anticiper et réduire les relances et impayés.

Conseil n°1 : Renseignez-vous sur vos clients

Avant de signer quoique ce soit, il est important de se renseigner sur vos futurs clients et évaluer leur situation et notamment leur solvabilité.

Vous pouvez évaluer la situation financière de l’entreprise cliente sur des sites comme societe.com ou infogreffe.com. Cela permettra de voir si la société est en redressement judiciaire ou en liquidation. Prenez en compte que les informations indiquées sur ces sites ne sont pas toujours mises à jour. La plateforme TrackPay vous permet de faire cette vérification automatiquement, dès réception de la facture.

N’hésitez pas non plus à utiliser le bouche à oreille afin de prendre quelques renseignements auprès d’autres fournisseurs qui auraient travaillé avec l’entreprise cliente en question.

Conseil n°2 : Un cadre formel dans vos relations contractuelles

Toujours par écrit

Chaque aspect du contrat doit être confirmé par écrit de manière détaillée. Cela prouvera votre bonne foi en cas de contentieux.

Un cadre précis

Il est impératif d’effectuer un devis rigoureux, lu et signé par le client. Le devis doit être détaillé en présentant l’organisation et le déroulement de la prestation dans ses moindres détails : coût du matériel et de la main d’oeuvre, le nombre d’heures de travail, les modalités de paiement, la date d’échéance ainsi que les pénalités de retard. Il est conseillé pour les projets d’envergure de rédiger une clause demandant un acompte au début de la prestation, à la moitié des travaux et enfin le solde à réception du projet. Cela permettra d’anticiper et d’éviter un trop gros impayé. Il y a également la possibilité de demander auprès d’un organisme financier une garantie de paiement pour des chantiers importants (article 1799-1 du Code civil et décret n° 99-658 du 30 juillet 1999). Et évidemment, pas de travail au noir !

Conseil n°3 : Anticipez

Mail de rappel

Il est important d’anticiper les impayés. En effet, il est conseillé de ne pas attendre la date d’échéance pour effectuer une relance client. Il est recommandé d’envoyer un mail de rappel quelques jours avant la date échue auprès de l’entreprise, qui l’informe sur la situation du compte client, lui rappeler les différentes modalités de paiement pouvant l’arranger, et bien confirmer qu’il n’y a pas de documents manquants ou invalides pouvant rallonger le paiement de la prestation.

TrackPay s’occupe de ces messages de relance pour vous : des rappels techniques visant à s’assurer que votre client a bien reçu toutes les informations nécessaires au paiement de la facture sont ainsi envoyé par nos soins, avant même le dépassement de la date d’échéance.

Conseil n°4 : Réagissez rapidement

Recouvrement amiable

Si la date d’échéance est dépassée, réagissez très rapidement ! Il est important de garder une relation commerciale intacte. S’il y a un impayé, il s’agit dans la plupart des cas d’un simple oubli de la part de votre client ou d’une difficulté financière passagère. N’hésitez pas à l’appeler à plusieurs reprises ainsi que lui envoyer plusieurs mails de relance, avec les modalités de paiement, et en pièce jointe la facture non payée. Si le client ne donne pas suite, n’hésitez pas à envoyer un courrier recommandé demandant le paiement, avec la facture impayée et votre RIB.

Si vos relances restent sans réponse, envoyez alors une lettre de mise en demeure, ultime étape avant le recouvrement juridique. Vous avez également la possibilité de vous faire aider par un huissier ou par une société de recouvrement pour une grosse somme impayée. TrackPay vous accompagne pour cela dans chaque étape et vous met en relation avec les meilleurs spécialistes du recouvrement.

La procédure judiciaire

Cette procédure correspond à une injonction de payer auprès du tribunal. Le recouvrement juridique permet de contraindre votre débiteur de vous payer (montant de la facture impayée et pénalités de retard). En plus de contenir l’identité des parties, la requête d’injonction de payer doit être accompagnée de toutes les pièces justificatives prouvant l’impayé et montrant votre bonne foi en ayant tenté l’amiable.

Ne perdez plus de temps avec vos relances et réduisez vos impayés en faisant confiance à TrackPay. Grâce à notre solution, nos utilisateurs se font payer en moyenne 8 jours plus vite, et la majorité de leurs factures sont réglées avant la date d’échéance.

Essayez-nous gratuitement en envoyant vos premières factures ici.

Johary

Head of Sales chez TrackPay

Dites adieu à vos impayés

Découvrez TrackPay, le service de suivi des factures qui vous protège contre les impayés

Essayer gratuitement

Ces articles peuvent vous intéresser

Soyez le premier à commenter !